Pour visiter notre site, vous devez avoir l’âge légal minimum requis pour la consommation de boissons alcoolisées dans le pays dans lequel vous vous trouvez. S’il n’existe pas de législation à cet égard dans votre pays, vous devez être agé de 18 ans au moins. Si ce n’est pas le cas, vous devez donc quitter ce site.

Historique

Situé au Mesnil-sur-Oger, le Champagne Pertois-Moriset, est depuis sa naissance une entreprise familiale et indépendante, Récoltant-Manipulant, perpétuant à travers les générations, la tradition et le savoir-faire de la vigne et du vin.
L’Histoire de la maison débuta par le mariage d’Yves Pertois et Janine Moriset, fils et fille de deux anciennes familles de vignerons de la Côte des Blancs. En 1951, le couple décida de créer la marque Pertois-Moriset, qui continua de se développer, lorsque leur fils Dominique et son épouse Florence les rejoignirent.

Aujourd’hui, la propriété est gérée par la petite fille de la maison, Cécile et son époux Vincent. La surface du vignoble est de 18,50 hectares, répartis sur deux terroirs :

  • La Côte des Blancs, pour environ 12 hectares, classé Grand Cru, le cépage Chardonnay y règne en maitre, à 100%.
  • Les Coteaux Sézannais, pour environ 6 hectares 50, avec environ 60 % Pinot Noir et 40 % Chardonnay.

Respectueuse de l’environnement, l’exploitation travaille la viticulture raisonnée. Elle met tout en œuvre pour lutter écologiquement contre les nuisibles et les maladies. Elle pratique la confusion sexuelle, l’enherbement des vieilles vignes, la maitrise des traitements, les luttes prophylactiques.
Pour pérenniser son développement, un nouveau centre de pressurage, avec l’Agrément Qualitatif, a vu le jour en 2009. Il est équipé de deux pressoirs inox à membranes, de deux cuveries inox thermo-régulées, et d’une toute nouvelle cuverie fûts et foudres, pour une capacité de 2 000 hectolitres.
Ces aménagements contribuent à un pressurage sain et de bonne qualité, une fermentation à température linéaire, une fermentation malolactique volontairement bloquée pour conserver la fraicheur des cépages, et un élevage sur lies afin de tirer les meilleurs arômes. Une fois l’assemblage terminé, le vin est mis en bouteille. Celles-ci bénéficient d’un repos sur lattes, d’environ trois ans pour la cuvée d’assemblage, quatre à cinq ans pour les Blanc de Blanc, et plus encore pour nos vieux millésimés, garantissant ainsi des vins au gout unique. Avant d’être commercialisés, les flacons sont dégorgés et reposent une dernière fois en cave entre six mois et un an.

logooopm